Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Optimiser sa flexibilité, sa mobilité et même son dynamisme grâce aux fascias

Partage cet article autour de toi :

Les fascias sont reconnus comme lieu d’origine de dysfonctionnements inexplicables et de troubles immunitaires… Mais ils sont aussi source de guérison !

Les fascias : qu’est-ce que c’est ?

Les fascias enveloppent et traversent tout notre corps, il s’agit d’un réseau de tissus conjonctifs qui participe à chacun de nos mouvements. Tous les tissus conjonctifs fibreux renfermant du collagène sont des fascias. Ils enveloppent les os, les muscles, les nerfs, les yeux, les vaisseaux sanguins…

Sans fascias, nous n’aurions ni forme ni contenu !

Ce tissu vivant est un organe à part entière, il se forme au niveau embryonnaire et nous accompagne tout au long de la vie.

Il existe trois types de fascias :

  • Les fascias superficiels, comme le tissu sous-cutané. Ils enveloppe les vaisseaux, les nerfs, les glandes, et conservent l’eau et la graisse.
  • Les fascias profonds : ils sont épais, ils soutiennent les muscles, l’ossature et les articulations. Ils réagissent aux émotions et sont surnommés « l’organe du sixième sens ».
  • Les fascias viscéraux : ils entourent chaque organe d’un tissu protecteur.

Les fascias sont dotés de nombreuses terminaisons nerveuses renfermant des capteurs de douleurs ainsi que des mécanorécepteurs.

Le réseau des fascias constitue un système multifonctionnel et continu. Les fascias :

  • protègent et soutiennent le corps et maintient la forme
  • permettent la communication entre les différents muscles
  • relient le squelette et les os
  • transmettent l’Energie
  • permettent l’approvisionnement des organes en sang, lymphe et message nerveux
  • permettent la proprioception et nous renseignent sur la position de chacun de nos membres en temps réel
  • influent sur notre humeur
  • interviennent sur notre régulation thermique.

C’est notre meilleur système de tenségrité : sans ce réseau, nous serions littéralement disloqués !
En terme de mouvements comme la marche, la course, la danse etc.., les fascias permettent l’Energie cinétique (l’énergie du mouvement) : il y a interaction entre le soutien des muscles par les fascias ; et les muscles qui ajustent la tension des fascias. C’est un binôme permettant une restitution optimale de l’énergie.

Pour visualiser les fascias, ouvrez un agrume en deux et regardez l’intérieur : on peut y percevoir un réseau de peaux blanches. Même chose si vous découpez une viande,  vous y verrez les filaments blancs du réseau des fascias.

pamplemousse-peau-fascia

 

Les chaînes de fascias à travailler

Les chaines des fascias que vous pouvez travailler :

  • la chaine postérieure superficielle –> de l’arrière du corps (sommet de la tête) jusqu’aux pieds (droit et gauche). Elle est interrompue lorsque nous fléchissons les genoux.
  • la chaine antérieure superficielle –> sur l’avant du corps, elle va des orteils jusqu’au niveau de l’os temporal. Elle est interrompue lorsque nous fléchissons l’articulation de la hanche.
  • la chaine latérale –> cette ligne s’étend des articulations des pieds jusqu’aux oreilles, elle stabilise notre corps tout entier.
  • la chaine spiralée –> cette chaine entoure le corps de manière symétrique par deux lignes se croisant.
  • les lignes des bras –> au nombre de 4, elles ont un positionnement symétrique et procurent stabilité et flexibilité du torse.
  • la chaine antérieure profonde –> cette ligne de fascias nous stabilise en profondeur, elle est étroitement liée à nos organes.
  • les chaines fonctionnelles –> ces lignes de fascias relient la droite et la gauche, l’avant et l’arrière, ce sont les plus spécialisées pour les activités.

Pourquoi travailler ses fascias ?

Automassage, yoga et méthode dynamique de balancement seront vos alliés pour travailler vos fascias. Ces exercices vont vous permettre de :

  • développer une meilleure conscience de votre cops
  • ajuster votre posture au quotidien
  • reconquérir une souplesse décontractée de votre corps
  • débloquer des tensions corporelles

La marche pieds nus sur des nature de terrain variés (mousse en forêt, sable, herbe, tronc d’arbre) ainsi que des exercices d’agilité des pieds comme agripper avec vos pieds et orteils un objet au sol

En résumé les fascias ont une fonction de séparation et de protection : ils génèrent et transporte notre force, ils conservent notre eau corporelle. Ils sont également directement liés à notre agilité et notre silhouette.

Il est donc primordial de garder nos fascias en bonne santé, c’est-à-dire élastiques, mobiles et humides.

Pour ce faire, il est important de garder une bonne hydratation, une mobilité suffisante et, comme tout est lié, une bonne alimentation conduisant à bon équilibre acido-basique.

Dans le cas contraire, les fascias pleins de déchets s’agglutinent et les fonctions de mouvement sont perturbées.

Des fascias « liés » ou « agglutinés » vont avoir de nombreuses conséquences :

  • douleurs et inflammations au niveau des organes, des muscles, et des tendons
  • au niveau de la musculature, le corps sera raide et se blessera facilement
  • sur la circulation sanguine, des jambes lourdes et des organes moins bien filtrés, engendrant des problèmes cardiaques, respiratoires et digestifs.
  • enfin par manque de souplesse des fascias, les cellules corporelles communiquent moins bien et des douleurs inexpliquées arrivent.

Comment travailler ses fascias : exemple d’exercices

Balancement, vibration, automassage, étirement à faire soi-même sont parfaits pour entretenir vos fascias. Autre méthode infaillible, le meilleur du yoga et du pilates thai, yoga massage : la respiration.

Série d’exercices 1 pour les fascias : système de balancement et vibration

On peut sautiller sur place, un peu comme un boxeur le ferait ; on peut créer un petit balancement sur chaque membre, monter sur la pointe des pieds…
Quant aux vibrations, elles peuvent se faire à deux durant un massage.

Série d’exercices 2 pour les fascias : techniques d’automassage au rouleau ou le rolfing

Je vous parlerai du rolfing en détail dans un prochain article 🙂

A l’aide d’un rouleau on peut faire des auto massages, juste en laissant rouler le foam roller avec le poids du corps.

Faire rouler une balle de tennis sous la voute plantaire (fascias de la ligne postérieur) : cet exercice est idéal pour ceux qui ont des raideurs du dos et ont du mal a toucher leurs pieds en flexion avant.

mange-bouge-respire-blog-karine-malabre-soubrier-exercice-travail-fascias-11 (1)

 

Série d’exercices 3 pour les fascias : exercices en contraction isométrique, en étirement

Ce type d’exercice permet d’élargir les fascias, il s’agit de maintenir la position.

Les fascias et l’alimentation

Régénérer vos fascias passera aussi et surtout par une alimentation anti-inflammatoire : il est important de choisir des aliments bruts et non transformés. Un apport de qualité en protéines végétales sera également nécessaire pour entretenir le collagène, composant principal des fascias.
Un bon entrainement des fascias, c’est aussi moins de cellulite, eh oui !

Puis un dernier mot ! Hydratez-vous !

Mange, bouge, respire - Par Karine Soubrier

Passe à l'action !

Mange-bouge-respire-Volume-1-Par-Karine-Soubrier-Couverture-page-001

Découvre les ebooks "Mange, Bouge, Respire" de Karine : pour appliquer tous ses conseils chez toi, au quotidien, et mettre du bien-être dans ta vie.

D'autres sujets pourraient t'intéresser

Bistronomie végétale

Pancakes gourmands vegan express

plus simple : impossible plus onctueux: impossible la recette sans blabla car la gourmandise ça n’attend pas. On le fait! on prend un bloc de

#MangeBougeRespire

@lechaletdublanc